5 plus belles plages de Guiria

Guiria est une belle ville vénézuélienne située dans l’état de Sucre. Elle compte environ 40 000 habitants. Découvrez les 5 plus belles plages de Guiria.

.

Plages de Guiria

.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» =»» data-ad-slot=»»>

Certaines sources assurent que la ville a été fondée par des prédicateurs aragonais capucins, sous le patronage de Nuestra Señora de la Concepción, bien que la plupart des sources connaissent Francisco Isnardy comme son principal fondateur. L’endroit servirait à l’origine de ville de mission, mais après l’arrivée des Britanniques à Trinidad en 1797, des criminels espagnols et français originaires de l’île ont développé la ville.

Le port international de pêche de Güiria s’efforce de transporter non seulement des produits de la pêche, mais également des exportations de cacao, de café et d’agrumes vers des endroits reculés.

La température de Güiria oscille entre 26,7°C, affiche des précipitations de 987 Mm.

.
.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» =»» data-ad-slot=»»>

La balle au bâton, appelée cricket, se pratique en ville. Ce sont des tambours métalliques de Trinité-et-Tobago, c’est la musique utilisée lors des carnavals.

Table des matières

Les meilleures plages à visiter à Guiria

1Plage de Cocal

Situé sur la Vía de Las Salinas, à l’extrémité est de Guiria, près de l’Hôtel Paraíso. Playa Cocal est une vaste bande de sable beige avec de petits rochers dont l’accès est malheureusement envahi par les ordures et les mauvaises herbes. Cette plage n’a pas d’entretien, et offre des traces d’infrastructures touristiques complètement abandonnées.

.
.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» .>

2Plage de Las Salinas

Contrairement à ce qui précède, la beauté de cette plage est digne d’une carte postale. On la découvre avant d’atteindre la ville de Las Salinas, à travers une forêt de palmiers, de là, vous croiserez un petit sentier situé sur la droite. Son littoral mesure 200 mètres sur 20 mètres, il a une forme de croissant, entouré de son sable brun foncé, fin et très propre, sa mer est plate et transparente en raison de la configuration considérablement protégée de la baie, il a une couleur verdâtre particulière qui à brunir en raison du golfe de Paria et de sa proximité avec l’embouchure de rivières telles que la rivière San Juan. Cette côte, naturelle, admirable et sans aucun service, est extraordinairement propre et prête à découvrir.

3Plage de Yaguarita ou Upa

À seulement trois minutes de Las Salinas se trouve cette plage ostentatoire de 150 mètres sur 30 mètres, qui n’a rien à désirer de Playa Las Salinas, dont les particularités sont similaires. Il promet des churuatas très natures et des prestations de base sur une côte rudimentaire qui met en avant une volonté de touriste fait-maison. Le paysage est spectaculaire, ce qui mérite une visite le week-end.

4Plage de Ceiba

Située à une dizaine de kilomètres de Las Salinas, Playa Ceiba a 250 mètres sur 20 mètres se cache derrière une plantation de palmiers. Contrairement aux plages précédentes, son sable est doux, blanc entouré d’eaux cristallines, elles sont parfaites pour la plongée en apnée. Les vagues sont très douces car très protégées. Il ne promet aucun service et il faut se garer au bord de la route car il est impossible de se rendre sur la côte avec un véhicule.

5Plage paradisiaque

C’est une belle et grande plage de 200 mètres, entourée d’eau chaude, très délicieuse et calme, elle est claire, cependant elle a la présence de débris végétaux, de vagues douces et pas de vagues. Bien que pendant les jours de basse saison, il puisse être remarqué un peu négligé, néanmoins des travaux de rénovation sont en cours pour offrir des kiosques à touristes et d’autres services sur la plage. Vous pouvez trouver des barbecues et un peu d’ombre naturelle grâce à la présence de palmiers. A l’arrière de la plage il y a un parking et en face un poste de police. Il y a des auberges et des hôtels près de la côte.

La plage est via Macuro. Il est à noter que Macuro est une ville qui a une valeur historique, car c’est le seul endroit où Christophe Colomb a posé le pied sur le continent américain. Macuro est une expression de l’ethnie Kariña qui signifie « mauvais homme », pour exprimer les Espagnols qui sont restés plusieurs jours en contact direct avec les indigènes qui y vivaient. Ce fait s’est produit en 1498 lors du troisième voyage de Colomb connu sous le nom de «Nouveau Monde».

C’est une côte d’eau chaude et sereine sans vagues, de sable fin et doux. Dans une grande partie de la côte, ils ont des structures pour s’abriter du soleil dans un style familial. Les grillades de la côte sont situées derrière les kiosques, ce qui propose une ambiance familiale où des réunions peuvent se tenir, pour le plus grand plaisir des touristes.

LIRE  10 sites d'Evansville

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *