8 Lieux Touristiques de Cusco

Les touristes affluent à Cusco car c’est le point de départ pour visiter le Machu Picchu, l’un des phénomènes archéologiques du monde. Mais cette ville péruvienne, haute dans la Sierra de los Andes, ne doit pas être négligée. En tant que quartier historique de l’empire Inca, c’est un excellent endroit pour en apprendre davantage sur la tradition inca, ajoutant une nouvelle extension à la pratique du Machu Picchu. Considéré comme le centre de sa création par les Incas indigènes, Cusco est une belle ville avec de nombreux sites historiques qui attendent d’être examinés. Les bâtiments coloniaux espagnols et les anciennes ruines incas ne sont que quelques-unes des attractions touristiques importantes de Cusco . Visitez les 8 lieux touristiques de Cusco .

Table des matières

 

Quels lieux touristiques visiter à Cusco ?

1Musée Inka

Les touristes qui veulent savoir à quoi ressemblait la subsistance au Pérou avant la conquête espagnole ne devraient se rendre qu’au musée Inka de Cusco , l’un des excellents musées de la ville. Le musée Inka regorge de machines incas et est principalement populaire pour sa collection de momies incas et de récipients à boire. D’autres démonstrations portent sur les bijoux, la porcelaine et les textiles. L’exposition, qui a été construite sur un château inca, est située dans ce qu’on appelle la Casa del Almirante, du nom du premier rentier, le militaire Francisco Aldrete Maldonado. Dans la cour lumineuse, les enredadores andins exposent leur artisanat et vendent des objets traditionnels directement au public.

 

2Planétarium de Cusco

 

LIRE  11 lieux touristiques à Berlin

La plupart des gens savent que les Incas étaient de grands architectes, mais de nombreux voyageurs ne savent pas qu’ils étaient aussi d’excellents astronomes. Ils précisèrent des constellations et fondèrent même les rues primordiales de Cusco pour qu’elles soient rectifiées avec les étoiles à différents moments de l’année, Cusco était, malgré tout, l’axe de leur univers. Les touristes apprennent quelles constellations étaient importantes pour les Incas et comment les étoiles ont maîtrisé leur vie lors d’excursions nocturnes. Il y a aussi l’éventualité de regarder le ciel à travers de puissants télescopes lors d’une visite à cette excellente attraction de Cusco . Les réservations à l’avance sont demandées.
.

 

3 Inti Raymi

 

Chaque année, en particulier le 24 juin, Cusco protège les deuxièmes vacances les plus longues et les plus durables d’Amérique du Sud lorsque le festival Inti Raymi est loué. Cette fête du soleil a été provoquée il y a des siècles pour célébrer le solstice d’hiver, qui a lieu au mois de juin dans l’hémisphère sud. Le festival a été interdit après que les Espagnols ont usurpé les Incas, mais il est revenu au 20ème siècle. Actuellement, les Péruviens utilisent des costumes traditionnels pour faire l’éloge avec des danses et des processions, mais de lourds sacrifices ne sont plus pratiqués, car les Incas représentent leur vie à son apogée. L’action colorée se déroule dans le populaire Sacsayhuamán juste à l’extérieur de Cusco.
.

 

4Rue Hatunrumiyoc

 

Un excellent exemple des compétences de taille de pierre exercées par les Incas est la pierre des douze angles qui est située au centre de Hatunrumiyoc, une rue pavée étroite qui est l’une des routes incas les mieux conservées de Cusco . Un mur qui faisait autrefois partie d’un château inca opprime la rue. La conception en pierre montre 12 côtés et présente 12 coins nets. Les pierres sont si serrées que rien ne peut être incrusté entre elles, bien qu’aucun mortier ne soit utilisé. Les touristes disent que la nuit est le meilleur moment pour prendre des photos des pierres.

LIRE  5 destinations de trekking en Argentine

 

5Musée d’art précolombien

 

Le magnifique musée d’art précolombien est considéré comme l’une des meilleures sélections d’art précolombien de la région du Pérou. Le jardin de cérémonie inca du XVe siècle a été transformé en domicile par les impérialistes espagnols indigènes, mais a été transformé en musée au début des années 2000. Le contenu en anglais, français et espagnol expose l’art de la première tradition péruvienne, y compris les couloirs de Nazca et Moche de multicolore porcelaine et bijoux réalisés avec un travail complexe en or et en argent. Situé sur la Plaza Nazarenas, le grand musée d’art précolombien est l’une des principales attractions à visiter à Cusco . Les œuvres présentées ont été réalisées entre les années 1250 avant JC et 1532 après JC.

 

6Quartier de San Blas

 

Le randonneur qui aspire à acheter de l’art et de l’artisanat local accable le Barrio de San Blas, l’un des quartiers les plus animés de Cusco. Ses ruelles étroites, dont beaucoup sont réservées aux promeneurs, regorgent de studios et d’ateliers, ainsi que de tavernes et de salles à manger pour les voyageurs en quête de vie nocturne. Le quartier est situé non loin de la Plaza de Armas, mais les touristes doivent être prêts à remonter les voies pour s’y rendre. Un bon endroit pour voir la ville, le Sanctuaire de San Blas, est la plus ancienne chapelle paroissiale de la ville et se trouve ici.

 

7Église de Coricancha et Saint-Domingue

 

Le Coricancha, essentiellement connu sous le nom d’Inti Kancha ou traduit par Temple du Soleil, était le sanctuaire le plus important de l’Empire Inca. Les murs et les sols étaient autrefois protégés par des feuilles d’or compact et la cour était remplie d’images dorées. Les Hispaniques ont dépouillé et pillé le sanctuaire avant de construire la chapelle baroque du XVIIe siècle au-dessus lorsqu’ils ont utilisé les fondations incas pour la nouvelle reconstruction. Des tremblements de terre dangereux ont gravement endommagé l’église, mais les murs de pierre incas sont toujours là. Ces murs sont un bon prototype de l’excellent travail des tailleurs de pierre réalisé par les Incas.

LIRE  Top 5: Les meilleures marques de vodka à essayer en Russie

 

8Cathédrale de Cusco

 

La basilique de Cusco, légalement connue sous le nom de basilique cathédrale de l’Assomption de la Vierge, a mis près de 100 ans à achever sa construction, à partir de 1559, mais l’extérieur, en profil de croix latine, est extraordinaire. Les colonialistes espagnols ont demandé aux Incas de construire l’église sur la base d’un ancien temple inca, les Hispaniques ont décidé de construire la cathédrale ici parce qu’ils voulaient éradiquer la dévotion des Incas. Les roches ont été prises d’une autre propriété sacrée des Incas. Le sanctuaire est l’église catholique la plus importante de Cusco. Située sur la Plaza de Armas, la basilique expose également des œuvres d’art anciennes rendant vivant le passé colonial de Cusco .

 

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *