10 lieux touristiques à Guadalajara

Guadalajara , est considérée comme la deuxième plus grande ville du Mexique et est la capitale du district de Jalisco, bénéficie d’un climat subtropical modéré et a réussi à protéger le caractère autonome d’une ville conforme à ses traditions pratiques. La ville dégage un air européen distinctif, et les Tapatíos, comme l’estiment les habitants de Guadalajara, ont abandonné leur marque caractéristique dans ses vastes avenues, ses parcs, ses bâtiments joliment attrayants et de couleur claire. Visitez les 10 lieux touristiques de Guadalajara.

.

Guadalajara

.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» =»» data-ad-slot=»»>

Également populaire en tant que foyer de la musique mariachi, Guadalajara est également un paradis pour les Charreadas, la meilleure version mexicaine du rodéo, ainsi que la célèbre danse populaire connue sous le nom de Jarabe Tapatío, trois façons pour les voyageurs d’exprimer l’essence même du folklore mexicain et toute sa traditions. De même, c’est une ville qui peut être étudiée grâce aux quatre grandes places au centre de la ville, commodément reliées et disposées en forme de croix avec les principales affinités touristiques de la ville qui l’entoure.

Table des matières

Quels lieux touristiques visiter à Guadalajara ?

 

1Institut Culturel Cabañas

Le centre historique, déclaré site du patrimoine mondial (initialement appelé Hospicio Cabañas) est un ancien hôpital et auberge néoclassique construit au début du XIXe siècle. Aujourd’hui, le complexe abrite l’Institut culturel Cabañas et le Domaine culturel de l’humanité. De même, de l’architecture distinguée de la propriété, fondée sur des conceptions connexes à Madrid, la plus soulignée ici est la collection de 57 fresques majestueuses colorées par José Clemente Orozco, qui sont généreusement raisonnées parmi ses meilleures œuvres. La plupart des peintures murales ornent le plafond et les murs autour de la vaste nef et du dôme, y compris sa célèbre peinture murale The Man of Fire. Les observations guidées sont disponibles en espagnol et en anglais.

.
.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» =»» data-ad-slot=»»>

2cathédrale

Alors qu’elle envahit la plus grande partie de la belle place publique connue sous le nom de Plaza de Armas, la belle cathédrale de Guadalajara se dresse avec son portail devant la Plaza de los Laureles adjacente, c’est une petite place avec une fontaine étonnante. Construite entre 1558-1616 et fortement perturbée par la suite, la basilique, cependant d’apparence majoritairement baroque, présente un remarquable mélange de différentes qualités, en particulier dans son intérieur délicat, principalement gothique. Leurs nombreux tabernacles se distinguent par leurs peintures attribuées à Cristóbal de Villalpando, Cabrera Miguel et Murillo, plusieurs des meilleurs artistes de Mexico. Un exemple unique et magnifique de Murillo, l’Assomption de la Vierge Marie, se dresse au-dessus de la porte du chœur.

3Temple expiatoire du Saint-Sacrement

Cependant, l’une des chapelles les plus récentes de Guadalajara,La construction a commencé en 1897 et n’a été achevée qu’en 1972, le Sanctuaire expiatoire du Saint-Sacrement étant sans aucun doute l’une des excellentes dispositions religieuses de la commune. Construite dans un style néo-gothique, la chapelle est populaire pour son extérieur magnifiquement décoré et ses nombreux éléments de fabrication européenne. Les points forts incluent ses portes doucement sculptées avec des surfaces en bronze, de délicates mosaïques provenant d’Italie, une horloge allemande unique et un carillon flamboyant capable de jouer 25 morceaux de musique entièrement différents (il peut également être joué de l’intérieur de l’église), tandis que les images de les douze Apôtres se meuvent autour de lui. Ils sont aussi d’un grand intérêt, il a des fenêtres du bâtiment France et le bel autel d’or orné avec plaisir de ses nombreuses histoires bibliques.

.
.
. style=»display:block; text-align:center; min-height: 300px» =»in-article» =»fluid» .>

4Le palais du gouvernement

A quelques mètres de la cathédrale, c’est le meilleur des 4 places vitales de Guadalajara, la Plaza de Armas, est le palais du gouvernement. Partisan en 1643 et consommé seulement jusqu’en 1774, cet édifice baroque libéral mérite une visite avec ses grandes colonnes qui présentent des ornements en zigzag, des hélices agrandies et des colonnes churrigueresques (stolons). Parmi les extérieurs les plus importants se trouve son bel escalier ancien et, dans l’une des salles du conseil, diverses peintures murales qui personnifient la guerre d’indépendance, ainsi que les protagonistes des trois guerres mexicaines, colorées par le peintre populaire Clemente Orozco, originaire de l’État de Jalisco.

5Théâtre de coupe de gorge

Face à la cathédrale, ce magnifique théâtre Degollado de style néoclassique est le plus important et le plus beau de la ville. Lieu de formation artistique. Achevé en 1866, ce théâtre extraordinaire mérite une visite pour ses références architecturales délicates et sa décoration intérieure ostentatoire. L’extérieur montre 16 pilastres corinthiens et un point culminant en marbre sculpté d’Apollon entouré des 9 muses. Accrédité pour son excellente résonance, le théâtre abrite l’ensemble philharmonique de Jalisco et le ballet de la ville de Guadalajara, entre autres fondations éducatives locales, et accueille également des compétitions mondiales de mariachis. Même si vous ne pouvez pas assister à une action ici, cela vaut la peine de sortir la tête pour vérifier l’intérieur luxueux et brillant. Comme un cupcake en couches rouge et or

6Zoo de Guadalajara

A quelques mètres au nord de la ville se trouve le zoo de Guadalajara. En plus de son cadre charmant, surplombant les surprenantes gorges de Santiago, cette affinité recréée est l’un des parcs les plus grands et les plus importants d’Amérique latine. Étant la plus soulignée, sa collection d’animaux contient de nombreuses espèces étranges telles que des lions, des tigres et de belles panthères noires, également issues d’un grand groupe de gorilles et d’orangs-outans, contigus à une succession de genres mexicains, tels que les grands loups aztèques. D’autres points forts contiennent un grand aquarium et une résidence de reptiles avec de nombreux lézards, serpents et araignées. Le magnifique zoo est également connu pour ses grandes volières, en particulier deux oiseaux chanteurs dédiés et des genres tropicaux.

7Fresques de José Clemente Orozco

Dans presque toute la ville, il y a plusieurs espaces avec des œuvres d’art de l’un des portraitistes les plus populaires du Mexique, José Orozco. Plusieurs de ses meilleures peintures peuvent être distinguées sous la forme de fresques dans un ancien temple du complexe de la faculté culturelle de Cabañas. Peintes entre les années 1938 et 1939, ces formidables fresques murales représentent les quatre éléments, l’art et la science, de même que l’invasion et les quatre cavaliers de l’apocalypse. Le site le plus élevé est la fresque divine El Hombre del Fuego sur le dôme. Diverses salles du complexe sont également bénéfiques, car elles proposent une diversité d’expositions sur la vie et l’œuvre d’Orozco. Un autre espace qui a des échantillons de fresques d’Orozco est le magnifique palais du gouvernement.

8Rotonde des Illustres Jaliscienses

Juste autour de la basilique de Guadalajara, près de la Plaza de Armas, se trouve la Rotonda de Los Jaliscienses Ilustres, l’un des blocs les plus caractéristiques de la ville, dans un magnifique environnement aux allures de parc. Construit en 1952 dans la dignité des images historiques les plus accréditées de l’état, y compris l’artiste populaire José C. Orozco, dont l’engagement peut être vu dans les peintures de toute la ville, ce sublime monument rupestre circulaire montre 17 grands pilastres et abrite les restes de quatre-vingt-dix -huit personnes importantes. Des images de plusieurs de ces individus polissent la pelouse attenante. Visitez le territoire à la tombée de la nuit lorsqu’il est magnifiquement éclairé, un effet rehaussé par un chaudron allumé au centre du rond-point.

9Parc Agua Azul et Bosque Colomos

C’est le parc le plus célèbre de Guadalajara, étant le plus magnifique Parque Agua Azul, littéralement traduit par Blue Water Park. Ouvert en 1952, le jardin couvre une superficie d’environ 160 000 mètres et est un territoire surprenant pour se promener parmi les vergers et les arbres. Les aspects les plus soulignés comprennent une maison pour les orchidées dans un environnement tropical, ainsi qu’une maison pour les papillons et une grande volière, qui abritent une grande diversité d’espèces indigènes. La belle Casa de las Artesanías est également intéressante, un plan où l’art populaire est présenté et vendu, ainsi qu’une petite exposition anthropologique (Musée de paléontologie) et le marché aux fleurs populaire.

Un autre parc notoire à Guadalajara est le Monte Colomos. Épaissie par endroits et ponctué de voies fluviales ondulantes, où les canards blancs nagent et s’imprègnent de la scène, cet espace vert tranquille offre une pause relaxante loin du brouhaha de la ville. axe culturel avec des écoles liées à l’art dans des espèces telles que les danses folkloriques, la nuance, le dessin et la figure. La recherche sur les oiseaux et les aires de pique-nique sont d’autres activités massives à faire ici.

dixLe musée régional de Guadalajara

Le musée régional de Guadalajara se trouve à quelques mètres de la Plaza de Armas et mérite une visite. Située dans un ancien institut du XVIIIe siècle qui a également servi de quartier général et de prison pendant la guerre d’indépendance, l’exposition ouverte au public en 1918 et présente de nombreuses découvertes précolombiennes et des expositions ethniques dispersées, mais tient compte du fait que les représentations qu’elles sont essentiellement en espagnol. Des points mis en évidence, ils entourent 14 dioramas et manifestations sur les fossiles locaux et la topographie, une grande collection de minéraux qui contient une météorite d’environ 800 kilogrammes et une sublime collection d’œuvres d’art de l’époque coloniale.

LIRE  6 Sites touristiques La Rioja

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *